Travaux  de recherche

2014-2018 dans le cadre du parcours doctoral, les travaux ont porté sur l’analyse de la mise en œuvre d’un programme national de santé publique visant la lutte contre la sédentarité et l’inactivité (sport-santé ; sport sur ordonnance)

thème de recherche : sociologie politique de l’action publique,


BESbswy

BESbswy

RĂ©sumĂ© : 

Les Agences RĂ©gionales de SantĂ© (ARS) et les Directions RĂ©gionales de la Jeunesse, des Sports et de la CohĂ©sion Sociale (DRJSCS) sont invitĂ©es, par leur ministère de tutelle, Ă  mettre en Ĺ“uvre le plan « Sport, SantĂ©, Bien-Etre Â» dont les finalitĂ©s ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©es par l’État central. Consacrant la reconnaissance de l’activitĂ© physique en tant que dĂ©terminant de santĂ© permise par l’accumulation des savoirs, son institutionnalisation fait Ă©galement suite Ă  la mobilisation de nombreux entrepreneurs de cause.

L’analyse des conditions de sa territorialisation en rĂ©gion Nouvelle-Aquitaine Ă  partir d’une perspective d’instrumentation de l’action publique, donne Ă  voir des effets de ce plan en bien des points ambivalents. Le recours Ă  des opĂ©rateurs publics et privĂ©s, leur mise en concurrence pilotĂ©e Ă  distance par des instruments de type incitatif, la sĂ©paration entre commanditaire et prestataire, figurent au titre des processus ayant conduit Ă  la mise en place d’un quasi-marchĂ© du « sport santĂ© Â» dans cette rĂ©gion. Les formes de division du travail observĂ©es rendent compte d’un glissement tangible qui semble progressivement cantonner les associations des secteurs sanitaire et sportif au rang d’opĂ©rateurs fonctionnels. Elles accĂ©lèrent Ă©galement les mĂ©canismes de diversification de l’offre sportive associative au sein d’un champ longtemps rĂ©fractaire Ă  ce type d’évolution.

L’ensemble de ces dynamiques permet, plus généralement, de participer aux débats analytiques sur la recomposition des relations entre l’État et les territoires.

BESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswyBESbswy

travaux d’expertise 

2013/2014, travaux d’expertise au sein du Comité Régional Limousin de la Fédération Française Sport Pour Tous,

    

Objectifs et missions :

 

-formaliser le Programme Régional d’Actions (PRA) pour la période 2014-2017,

-engager le diagnostic territorial et le processus de concertation envers les animateurs,

-proposer une stratégie de développement (quadriennale 2014/2017),

-activités de conseils et d'aide à la prise de décision,

 

Avril /Août 2012, expertise au sein du territoire d’agglomération (Tulle’Agglo, 19) dans le cadre du Master II,

  

Objectifs de stage et missions  :

 

- identifier les installations existantes et les projets des communes,

- réaliser un diagnostic d’ensemble,

- repérer les besoins,

-connaitre et formuler des propositions visant à construire une politique intercommunale de soutien et d’intervention en matière d’équipements,

- apporter aux élus les outils leur permettant de définir l’intérêt communautaire comme base de l’intervention de l’Agglo, et des outils d’aide à la décision (préconisations).


Les enjeux pour le territoire étaient de dégager le cadre de l’intérêt communautaire, renforcer son attractivité et optimiser l’exploitation des équipements.

 

Frédéric ILLIVI